Réserve ta BEQ de novembre maintenant!

Par Marilyn Préfontaine

Never give up parce que la vie est belle

ParMarilyn Préfontaine
Livre-cancer

Devant un diagnostic de cancer, on fait généralement face à deux choix : combattre et rester positif ou s’apitoyer sur son sort. Karine Levesque a opté pour la première option lorsqu’un cancer du sein est venu la frapper de plein fouet. C’est dans le but d’en aider d’autres à passer au travers des épreuves qu’elle a publié le livre Never give up parce que la vie est belle aux éditions De L’Apotheose, en 2020. Rencontre avec celle qui a le bonheur contagieux!

D’abord, pour nous mettre en contexte, peux-tu nous expliquer ton parcours avant d’écrire le livre?

J’avais, et j’ai toujours, une vie plutôt tranquille, un travail stable dans une compagnie pharmaceutique depuis 2001. J’ai ma petite famille, mon chum Christian et mes 3 enfants William, Mélodie et Maya, notre chien et nos 2 chats partagent notre quotidien. Je n’ai pas de passé d’écriture, même qu’honnêtement si on m’avait dit que je publierais un livre un jour je ne l’aurais probablement pas cru. 

Karine-levesque

Quand l’idée d’écrire un livre est-elle venue?

Je publiais de temps en temps des messages sur Facebook pour raconter des anecdotes et dire où j’en étais avec ce cancer qui m’était tombée dessus sans crier garde et c’est ma soeur, qui, me voyant rester positive m’a écrit ceci (elle m’appelle parfois soeur Karin et moi je l’appelle soeur Lorrain): 

Salut soeur Karin,  

J’adore lire les choses que tu écris sur Facebook, tu me fais toujours rire avec tes commentaires et j’adore que tout le monde t’entoure, t’encourage, rit et compatit avec toi! Ça te fais un grand bien c’est sûr et à moi aussi de savoir que tout cet amour t’enveloppe. Tu es très aimée! Je pense tout le temps à toi et je continue de te trouver super bonne!

Tu sais que tu pourrais écrire un genre de journal humoristique sur tout ce que tu vis et que tu pourrais le publier après pour donner de l’espoir aux autres et leur dire l’importance de voir le positif et de rire? Tu as beaucoup de talent pour écrire!

Soeur Lorrain

Sur le coup je me suis dit, hummm, je pense pas que je serais bien bonne pour écrire un livre, je ne considérais donc pas vraiment l’idée. Mais après avoir reçu son message, chaque fois que je me retrouvais seule avec mes pensées, mon histoire se déroulait dans ma tête… comme si je me la racontait… j’ai donc décidé de commencer à mettre sur papier ce qui se racontait dans ma tête. La première fois que j’ai écris, j’étais dans la salle d’attente pour voir mon médecin de famille (c’était la veille de ma première chimio), je me suis dit que ça passerait le temps. Je ne savais pas où cela mènerait, mais j’ai continué à écrire à presque tous les jours à partir de ce moment-là. J’envoyais mes pages d’écriture à ma soeur au fur et à mesure et elle semblait apprécier, alors j’ai continué.

Pourquoi est-il important pour toi de l’écrire?

À mesure que les traitements avançaient, Il est devenu important pour moi de continuer mon écriture afin de pouvoir partager ce que je vivais avec des personnes qui recevraient à leur tour un diagnostic de cancer. 
Plus j’avais un bon moral et que je voyais que les traitements de chimio se passaient quand même bien, plus je trouvais important de le partager. L’image du cancer qu’on nous envoie dans les médias est toujours très négative. On voit des gens souffrants, affaiblis, blêmes, maigrichons et quand on les voit dans un téléroman par exemple, ils ne survivent habituellement pas. Mais dans la réalité, des gens qui s’en sortent, il y en a tout plein! Des gens qui passent à travers les traitements sans avoir une tonne d’effets secondaires, il y en a aussi. Bien sûr il y en a des effets secondaires et ce n’est pas une partie de plaisir que de combattre un cancer, mais c’est souvent moins pire que l’idée qu’on s’en fait. Oui, Il y a malheureusement des gens pour qui les traitements sont difficiles, je ne peux donc pas dire à quelqu’un: t’inquiète pas, ça va bien se passer!

« Mais je voulais quand même dire aux gens “attendez avant de vous imaginer le pire, attendez de voir comment les choses se dérouleront pour vous. »

– karine Levesque

Que voulais-tu donner comme message ?

Le cancer étant de plus en plus présent dans notre société, j’ai voulu, en écrivant ce livre, démontrer que le cancer n’est pas nécessairement synonyme de fatalité. Que nos pensées face aux difficultés que nous rencontrons dans la vie ont un impact sur notre quotidien. Gardez le moral le plus possible afin de conserver votre énergie, riez, soyez heureux malgré l’annonce de la maladie, car pleurer et anticiper ce qui pourrait peut-être arriver est extrêmement épuisant et on s’épuise souvent pour des choses qui finalement ne se produisent même pas. Lorsqu’on combat un cancer, notre énergie est précieuse et il faut la garder pour combattre. Le cancer est là et on n’a pas le choix de faire avec, il nous reste seulement le choix de décider de comment nous vivrons cette tranche de vie. Ce n’est pas toujours facile de contrôler nos pensées, mais on peut tous y arriver. 

Que racontes-tu dans ce livre?

J’ai écrit mon livre sous la forme d’un journal intime, mais qui s’adresse aux lecteurs. Je raconte mon histoire tout en la découvrant moi-même au fur et à mesure qu’elle se déroule. Du moment de la découverte de la tumeur jusqu’au dernier jour de traitement. J’ai mis par écrit chacune des étapes du traitement et j’explique comment cela se passe, mon ressenti, mes craintes, mes joies, bref c’est l’intérieur de ma tête mis sur papier. Mes écrits sont finalement devenus un livre qui, je l’espère, pourra accompagner d’autres personnes, les rassurer, les encourager, les informer.  

Est-ce qu’un lecteur qui n’est pas touché par la maladie pourrait aussi se sentir interpellé?

Never give up parce que la vie est belle est un ouvrage qui s’adresse à tous ceux et celles qui vivent avec la maladie, qui l’ont côtoyée ou qui en seront témoins ou encore qui ont juste envie de découvrir ce qui peut se passer dans la tête d’une personne qui reçoit un diagnostic de cancer avec tout ce qui s’en suit.

Qu’est-ce qui te rend le plus fière dans ce projet?

De ne pas avoir lâché, d’être allée jusqu’au bout du projet même s’il s’est écoulé beaucoup de temps avant de recevoir une réponse positive de la part d’une maison d’édition. Et surtout, de savoir que mon livre apporte du réconfort et de l’espoir aux personnes qui traversent cette épreuve à leur tour. 

As-tu reçu ou reçois-tu des témoignages de lecteurs?

J’ai reçu près d’une centaine de messages de lecteurs, lectrices depuis la sortie du livre en août 2020. Parfois, ce sont des messages en privé, d’autres fois ce sont des gens qui recommandent mon livre sur les réseaux sociaux ou sur la page Facebook du livre. Des personnes qui m’écrivent que mon livre leur fait beaucoup de bien, qu’elles se reconnaissent dans mon histoire ou encore qu’elles ont beaucoup rient en le lisant (j’aime bien recevoir ce commentaire ), certaines personnes me disent être triste d’avoir terminé leur lecture ou encore qu’elle l’on lu 2 ou 3 fois. Je garde chacun des messages que je reçois très précieusement et ils ont tous une grande importance pour moi.

Ce sont ces messages qui me font continuer lorsque je doute de moi. Ce sont les lecteurs qui font toute la différence dans la vie d’un livre. J’aurais beau faire de la publicité à 20 endroits différents pour faire connaître mon livre, un seul témoignage positif d’un lecteur mis sur les réseaux sociaux à plus de valeur que n’importe quelle campagne publicitaire, je suis donc vraiment reconnaissante quand quelqu’un prends le temps de le faire, c’est une attention qui me touche au coeur. Je comprends maintenant beaucoup plus l’importance de donner mon opinion lorsque quelque chose me plaît.

« Depuis la sortie de mon livre, je discute régulièrement avec des femmes qui combattent un cancer, je suis reconnaissante car cela m’a permis de rencontrer de merveilleuses personnes. Beaucoup sont devenues des amies pour moi aujourd’hui. »

karine Levesque

As-tu d’autres projets en cours?

Pas de projets d’écriture pour le moment. Peut-être un jour, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve. Par contre, je ne tiens pas du tout à écrire un tome 2 (rires). Il y a des histoires comme ça pour lesquelles on ne veut pas qu’il y ait de suite… 

Et justement, comment se porte ta santé aujourd’hui?

Je me porte très bien aujourd’hui, ma vie a repris son cours normal depuis longtemps. Je me sens comme si tout ça c’était passé il y a longtemps dans une autre vie qui se serait passée en parallèle à la mienne. Je continue mes suivis avec le chirurgien, le pneumologue (pour le suivi d’un petit nodule aux poumons qui n’a pas bougé depuis le début, donc pas de soucis) et je fais mes mammographies aux 6 mois pour le moment. La Vie est Belle.

Pour ce procurer son livre

Le livre Never give up parce que la ville est belle est disponible dans plusieurs librairies dont Renaud-Bray et Archambault ainsi que sur le site Les Libraires.

Il est également possible de contacter Karine via la page Facebook du livre. “Que ce soit pour une question sur le livre, laisser un commentaire ou simplement pour jaser, car elles ont reçues un diagnostic de cancer et ont besoin de discuter avec quelqu’un qui est passé par là, je suis toujours très contente de recevoir des messages et aider si je le peux”, conclut l’autrice.

Partagez avec vos amis!

Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email