Réserve ta BEQ d’octobre maintenant!

Par Marilyn Préfontaine

Mouchoirs réutilisables Bateau bateau

ParMarilyn Préfontaine
Bateau-bateau-mouchoirs-lavables3

« Eurk, des mouchoirs réutilisables ? Je ne suis pas rendue là ! » C’est ce que vous vous êtes dit en lisant ce titre ? Je vous respecte ! J’étais moi aussi un brin septique avant de faire cette transition l’an dernier, mais je me suis rendu compte que j’avais surtout peur, justement, des réactions des autres. Maintenant, je l’affirme fièrement !

J’ai entamé mon passage vers des produits écologiques et la philosophie zéro déchet il y a quelques années. Je suis loin d’être parfaite, mais j’ai amorcé cette réflexion et petit à petit, je change certaines habitudes. Une à la fois, sans pression.

Réutiliser le mouchoir

Comme tout le monde, l’idée de me servir de mouchoirs lavables me rebutait un peu. J’avais dans l’esprit ce grand morceau de tissus que mon père gardait au fond de sa poche quand j’étais enfant. Mais on est loin de là, je vous rassure ! Par « réutilisable », on ne veut pas dire de l’employer deux fois de suite, mais bien de le laver pour le réutiliser une fois propre. Ahhhhhh ! Ça fait toute la différence, non ?

Je me suis d’abord laissé tenter par quelques petits mouchoirs en tissus aux motifs rigolos dénichés dans une boutique écolo près de chez moi. C’était bien, mais c’était loin d’être comme les mouchoirs jetables. Ils étaient denses et j’avais l’impression… disons que le nettoyage ne se faisait pas en profondeur. J’ai essayé des marques différentes, mais je n’étais pas du tout convaincue : trop rigide, trop épais, trop rude… Puis, je suis tombée sur un article qui présentait ceux de la compagnie québécoise Bateau-bateau fondée par Marie-Ève Lupien. J’ai adoré le concept, j’ai commandé et j’ai adopté !

Rester en terrain connu

L’entrepreneure montréalaise ne voulait pas trop nous bousculer en nous permettant de rester dans notre zone de confort. C’est pourquoi elle a créé des contenants en tissus rappelant la boîte de carton usuelle. Puis, elle a décidé de concevoir des mouchoirs de la même couleur et de la même taille que les « Kleenex » qu’on connait. En plus, on peut les plier ceux du commerce (la technique est expliquée).

Bateau-bateau-mouchoirs-lavables

Qu’est-ce qui rend ces mouchoirs uniques ?

Leur texture parfaite ! Ils sont minces, doux et malléables. Marie-Ève les fabrique à partir de viscose de bambou et de coton biologique, soigneusement tricoté. Un choix écologique puisque le bambou est une ressource renouvelable. De plus, les mouchoirs sont confectionnés dans une manufacture écoresponsable, sans agents chimiques. Mais le petit plus de Bateau-bateau, c’est le système entier ! On peut bien sûr se procurer uniquement les mouchoirs, mais on aime les boîtes en tissus qui font jolies et leur panier assorti qui permet de se délester du mouchoir rapidement sans avoir à courir à la salle de lavage. Deux tumbs up pour l’idée géniale !

Bateau-bateau-mouchoirs-lavables

Et le nettoyage dans tout ça ?

Vous êtes tentés, mais vous vous dites « je ne vais pas m’ajouter une tâche de plus avec toutes celles qui me sortent déjà par les oreilles ! » Je vous comprends, mais ici, il n’y a rien de plus simple ! On se mouche, on dépose le mouchoir souillé dans le petit bac et lorsqu’il est plein on le vide dans la laveuse. On sèche, on plie et on recommence. Ta-da ! Mais… il n’y a pas de taches ou de restants dans le mouchoir ? Absolument pas ! En tous, cas, personnellement ça ne m’est jamais arrivé !

Mon seul bémol a été le prix. Il m’a d’abord fait sursauter. On n’est pas habitués à payer autant pour des mouchoirs. Mais il faut le voir comme un investissement, si on calcule le nombre de boîtes de mouchoirs qu’on achète dans une année et leur impact sur l’environnement, l’économie à long terme vaut amplement le coût ! Et pas besoin de tout faire d’un coup. De mon côté, j’ai commencé à en installer dans les salles de bains. Bientôt, je m’en procurerai pour les chambres. Et je conserve les mouchoirs réutilisables pour la famille; je garde quelques boîtes de mouchoirs jetables au rez-de-chaussée pour la visite (lorsqu’elle est permise !).

Ma prochaine étape ? Le papier de toilette réutilisable… oui, oui !

Partagez avec vos amis!

Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Inscris-toi à l'infolettre!

Ne manque aucune nouvelle, aucune promotion.