Réserve ta BEQ de septembre maintenant!

Par Marilyn Préfontaine

La Terre du 9

ParMarilyn Préfontaine
ail-noir-quebec

Sur leur grande terre de Saint-Honoré-de-Shenley en Beauce, Amélie, Stéphane et leurs deux fils Edouard et Thomas produisent des champignons et de l’ail du Québec qu’ils transforment ensuite en produits gourmands. Leur vedette ? L’ail noir !

Crédits : Terre du 9


« Nous avons acheté une terre dans le rang 9, d’où le nom La Terre du 9, et c’est le rang où je suis née », raconte Amélie Lessard. Bien que cette dernière ait grandi sur une ferme laitière, tout près de leur terre actuelle, elle n’avait pas eu l’appel de l’agriculture. « Je n’avais pas la flamme “agricultrice”, mais c’est grâce à mon conjoint, Stéphane, qui a étudié en foresterie, que nous avons acheté la terre », explique-t-elle. C’était donc dans le but de la revaloriser côté forestier que le couple a d’abord acheté cette terre du rang 9.

Crédits : Terre du 9

Innover

C’est uniquement lorsque la coupe de bois a été aboutie que le projet de production agricole a germé dans la tête des deux entrepreneurs. « On s’est dit qu’on devait trouver une idée pour cultiver les champs et profiter de cette terre fertile d’une autre façon comme il n’y a plus de coupe de bois à faire », se souvient Amélie. Voulant se tourner vers une agriculture différente, le couple a choisi de faire pousser de l’ail du Québec sur sa grande terre de 104 acres.

Crédits : Terre du 9

« Il faut dire qu’on est amateurs d’ail ! Mon conjoint l’était d’abord plus que moi, car sa mère cuisinait beaucoup l’ail, mais depuis que nous le cultivons, j’en mets partout ! », raconte la passionnée. L’entreprise agricole sème et récolte une vingtaine variétés d’ail différentes. La famille effectue aussi la culture de champignons en forêt. Le but ? Se distinguer !

Crédits : Terre du 9

« Ce qui nous attire et ce qui nous passionne, ce sont les cultures émergentes et les produits différents. Les sentiers battus ne sont pas pour nous »

– Amélie Lessard, copropriétaire La Terre du 9

Ail noir

Mais qu’est-ce que l’ail noir ? On en entend parler depuis quelques années déjà, mais l’avez-vous déjà cuisiné ? Moi la première, je n’y ai jamais goûté ! Qu’on se détrompe, il ne s’agit pas d’une variété d’ail qui pousse naturellement de couleur charbon, mais bien d’ail ayant subi une transformation en contrôlant la température et l’humidité pendant environ 40 jours. C’est plus sucré, ça ne goûte pas vraiment l’ail et c’est même excellent pour la santé », souligne Amélie. L’ail noir devient ainsi moelleux et possède des saveurs de balsamique, de café et de chocolat. On me glisse même à l’oreille que certains cuisiniers l’utilisent dans les desserts ! Audacieux, non ? Mais excellent, à ce qu’il parait ! 

Vous faites partie de ceux qui digèrent moins bien l’ail ? « En fait, c’est l’allicine qui rend l’ail difficile à digérer et l’ail noir en contient beaucoup moins », explique la copropriétaire. Une autre bonne raison de l’essayer ! En plus, l’ail noir serait deux fois plus antioxydant que l’ail frais et très riche en acides aminés.

Agrotourisme à venir !

« La transformation alimentaire et l’agrotourisme me font vibrer », mentionne Amélie avec des étoiles dans les yeux. C’est là que sa flamme se cachait ! La ferme existe depuis 2017 et les projets pour accueillir des visiteurs sont en plein développement. Notamment pour la cueillette de champignons. Je le sais, on meurt tous d’envie d’aller les voir ! Il est toutefois possible d’aller se procurer des produits d’une gamme exceptionnelle à leur petite boutique sur place, sur rendez-vous. 

Bientôt l’autocueillette de noix !

En 2019, 1200 arbres à noix ont été plantés sur la propriété. Des noix au Québec ? Oui, oui ! « On a planté des noisetiers, des caryers et des chênes. D’ici 4-5 ans on pourra offrir l’autocueillette de petites noisettes ». OMG ! Puis-je réserver tout de suite ?

Du sel d’air noir dans la BEQ de mars !

Curieux d’y goûter ? Si tu as reçu ta BEQ de mars mettant en valeur les produits exceptionnels de la Beauce, tu as reçu un petit pot de sel d’ail noir. Ce sel de finition, ayant la texture de la fleur de sel, ne contient que deux ingrédients : de l’ail noir séché et du sel rose d’Himalaya. Tu peux l’essayer sur des tomates, du concombre, des œufs, des légumes grillés ou en remplacement du sel de céleri sur le pourtour d’un verre de Bloody Caesar. Bref, partout où tu aimerais ajouter une petite touche de salé. Si tu aimes les découvertes, pousse l’audace jusqu’à en saupoudrer sur des fraises ou de la crème glacée! Tu m’en redonneras des nouvelles!

Crédits: Maxime Giroux

Partagez avec vos amis!

Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Inscris-toi à l'infolettre!

Ne manque aucune nouvelle, aucune promotion.