Réserve ta BEQ d’octobre maintenant!

Par Marilyn Préfontaine

La Souche Stoneham

ParMarilyn Préfontaine
La-Souche-stoneham

On ne se fera pas de cachettes, je le dis d’emblée, La Souche est MA microbrasserie préférée. Non, non, ce n’est pas une des raisons pour laquelle je me suis installée à Limoilou, tout près… Si la succursale du 801 chemin Canardière est bien connue depuis son ouverture en 2011, celle de Stoneham reste encore à découvrir. 

Crédit photo : La Souche

C’est Antoine Bernatchez, détenteur d’un baccalauréat et d’une maîtrise en biologie qui est derrière la fondation de la première microbrasserie. Issu d’une famille d’entrepreneurs, Antoine a su transposer sa passion pour la bière artisanale en une véritable institution dans le monde brassicole. Cinq ans après l’ouverture de La Souche Limoilou, la demande pour retrouver les bières en dépanneurs et en épiceries était si grande, que l’entrepreneur a décidé d’ouvrir un second établissement pour élargir ses activités et y centraliser ses opérations brassicoles. C’est la municipalité de Stoneham qui est sélectionnée. Pour le projet, Antoine s’adjoint de son ami d’université, Olivier Giguère. Avec son baccalauréat en biologie et sa maîtrise en développement des organisations, Olivier était l’acolyte parfait pour le développement de La Souche Stoneham. L’amour de la forêt, du bois, de son écosystème et la passion pour la bière rejoint définitivement les deux amis. 

Crédits photo: La Souche

La différence La Souche

Au cours des dernières années, il y a eu une véritable explosion des microbrasseries au Québec (et ailleurs dans le monde). Chanceux que nous sommes, nous les consommateurs, avons l’embarras du choix. Reste qu’il faut arriver à se distinguer dans cette marée de sélections ! La Souche l’a bien comprise et elle sait sortir des sentiers battus avec ses bières audacieuses (je me souviens y avoir déjà goûté une bière aux dattes !) Mais on n’y brasse pas des bières originales, juste pour oser, elles sont toujours faites avec bon goût, recherche et équilibre. Au-delà des bières, c’est l’atmosphère de la Souche qui fait son unicité. Et ça, il faut la vivre pour comprendre. 

Du jardin au verre

Avec l’implantation de La Souche Stoneham est arrivée une panoplie de nouvelles possibilités. D’abord un jardin qui permet de fournir les cuisines, mais aussi la culture de houblons et de céréales utilisées dans la fabrication des bières. En 2020, La Souche s’est également mise à l’apiculture sur son terrain de Stoneham, en partenariat avec l’organisation Alvéole. Le miel ainsi récolté dans les ruches de La Souche est utilisé dans la cuisine et dans les bières en plus d’être offert à la boutique. Un geste qui se veut également un support au déclin des populations d’abeilles. Et les projets continuent, notamment avec l’exploration des érables de la propriété pour en faire un délicieux sirop qui sera utilisé en cuisine et dans les bières. 

Les bières aux goûts de Stoneham

Trois principales bières évoquent les racines de La Souche à Stoneham, dont la Jackie Dunn, une session IPA à 4 %. Cette bière sèche, amère et à la fois fruitée a été nommée en l’honneur d’une famille pionnière de Stoneham. La Stoneham beach est la bière signature de la succursale de la Jacques-Cartier, soit un gruit sûre aux herbes boréales.

La Mont Wright IPA, une east coast ipa à 7,5 % rend hommage au célèbre Mont très populaire auprès des randonneurs et situé à proximité de la microbrasserie. 

La Souche c’est aussi une restauration simple, mais tellement savoureuse, mettant en valeur les produits locaux. Impossible de passer à côté de la poutine Les Boules du Bûcheron, soit une poutine surmontée de trois croquettes de fromage en grains frit et d’une petite sauce aigre-douce incomparable. 

Le Miel La Souche dans la BEQ de février

Vous vous être procuré la BEQ de février ? Chanceux ! Dans la moitié des boîtes découvertes se trouve un rabais de 15 % échangeable à la boutique ou sur la restauration des deux succursales ! L’autre moitié a reçu un pot de miel de leur propre ruche de Stoneham. 

Crédits photo : Maxime Giroux

Partagez avec vos amis!

Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Inscris-toi à l'infolettre!

Ne manque aucune nouvelle, aucune promotion.