Par Marilyn Préfontaine

La Bulle Café-Boutique

ParMarilyn Préfontaine
La-Bulle-Cafe-Boutique

Établie en plein cœur de la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval, La Bulle Café-Boutique est un café-boutique familial écologique rempli de trouvailles québécoises. « J’aime ça dire que c’est un magasin général des temps modernes », raconte Marie-Aude, copropriétaire du commerce. Un café et une boutique rassemblés qui sont devenus le lieu de rencontres de prédilection dans la petite communauté de 8000 âmes. 

L’histoire commence en 2017 alors que Marie-Ève décide d’ouvrir une petite boutique dans un local discret afin d’y vendre ses propres créations (celles de Lune créations québécoises) et en même temps celles d’autres artisans locaux. Quelques mois après l’ouverture, Marie-Ève se retrouve devant une belle opportunité, soit celle de déménager dans un local commercial beaucoup plus vaste et mieux situé. Un projet d’envergure!

 « J’étais en train de me dire que je devais me trouver un associé et la choisir avec mon cœur quand Marie-Aude est entrée dans la boutique », se souvient Marie-Ève. Fruit du hasard ou destinée, Marie-Aude avait été la toute première cliente de Lunes Créations. « On ne se connaissait pas beaucoup, elle venait régulièrement à la boutique, on s’était jasé, mais sans plus. Je lui ai tout déballé d’un coup, puis elle m’a répondu : “Est-ce que je peux te prendre dans mes bras?”. C’est peut-être quétaine, mais on a regardé dehors et il y avait un arc-en-ciel. », raconte Marie-Ève avec émotions. « D’instinct, j’ai dit oui !”, évoque à son tour Marie-Aude. « Le lendemain je commençais avec elle. »


De maman à la maison à entrepreneure

Quelques mois plus tard, la Bulle Café-Boutique ouvrait sans son nouveau local avec une superficie presque triplée contenant un espace café/télétravail, du vrac alimentaire, ménager et pour le corps. Le début d’une aventure pour Marie-Aude qui était alors maman à la maison. « J’avais complété un baccalauréat et une maîtrise en relations internationales et à ma dernière année d’université, je suis tombée enceinte », raconte Marie-Aude. « Ma mère avait toujours été à la maison avec nous avant que nous rentrions à l’école alors je voulais faire la même chose. Comme nous avons eu nos trois enfants rapprochés, je suis restée à la maison depuis ce temps. Il me restait de mon essai de maîtrise à faire et j’étais en train de me demander si je recommençais quand j’ai eu l’offre de Marie-Ève. » Un cadeau du ciel pour cette maman qui trouvait qu’il manquait un lieu pour se rassembler dans la municipalité. « Il n’y avait pas d’endroit à Saint-Brigitte avant où aller relaxer, se changer les idées et jaser entre amis, ça manquait », évoque-t-elle. 

Esprit de communauté

Au-delà de la vente de produits, la Bulle-Boutique se veut donc un lieu d’échanges, un endroit où l’on va pour se sentir bien et prendre son temps. « Le but, c’est que tout le monde aille sa place, autant le célibataire en télétravail qui vient prendre un café et travailler une heure que les deux dames âgées qui viennent prendre un carré aux dattes ensemble ou les jeunes familles », soutient raconte Marie-Aude. Le nom de l’entreprise y prend d’ailleurs toute sa signification. « Une bulle, c’est léger, c’est agréable, c’est un espace où l’on se sent bien et en simplicité », explique Marie-Ève. Un coin télétravail avec plusieurs prises de courant a été installé pour permettre aux gens de faire du télétravail en temps normal ainsi qu’une table avec des jeux de société. En temps régulier, des cours et ateliers sont aussi offerts comme des leçons de couture, des ateliers de fabrication de savons ou de mises en conserves, par exemple. 

« Nos clients, on les connaît et on prend de leurs nouvelles. Les gens nous parlent et surtout ces temps-ci, puisqu’ils ont besoin de parler. Ils viennent se chercher un café ou remplir un bocal, mais ils restent pour nous jaser et ça fait du bien à tout le monde.»

– Marie-aude Lemaire, copropriétaire la bulle boutique

Écolo et local

« 95 % des produits dans notre boutique sont québécois », assure Marie-Aude avec fierté. « Quand ce n’est pas québécois, c’est parce que ça ne se fait pas ici. » L’endroit propose des produits d’artisans, des aliments en vrac et en bouteilles en plus d’un espace café où l’on peut, en temps régulier, s’assoir pour casser la croûte ou siroter une boisson chaude. Le service de nourriture est aussi en approvisionnement local, comme les pâtisseries et viennoiseries de la pâtisserie Le Far anciennement située à Sainte-Brigitte. Le café provient quant à lui de la Brûlerie Tatum à Beauport. « Nous faisons nous-mêmes les muffins, galettes et carrés aux dattes », précise l’entrepreneure. Les repas, eux, sont fournis par l’entreprise québécoise Bouddha Station et le traiteur Les Saveurs de Stéphanie.

Bienvenue aux touristes !

Dans les projets à venir, les deux entrepreneurs souhaitent développer le côté épicerie encore plus tout comme un volet pour satisfaire les touristes qui sont de plus en plus nombreux dans la région. « Le tourisme se développe beaucoup à Sainte-Brigitte avec nos sentiers de randonnées, nos hébergements, les pistes de motoneige et avec l’ouverture d’un centre de glissades avec remontées l’an prochain. Nous voulons offrir plus de places assises et une formule de grignotines ou de plateaux à partager après avoir été jouer dehors », mentionne la femme d’affaires. 

Un café gratuit dans la BEQ de février

Après avoir lu tout ça, je le sais, tu as une envie folle d’aller fouiner dans la boutique pour découvrir de nouvelles trouvailles québécoises et en profiter pour prendre un café (sur le pouce pour l’instant !). Ça tombe bien, parce que si tu t’es procuré la BEQ de février, tu as reçu un café gratuit ! Une raison de plus d’aller rencontre ces deux filles charmantes pour qui chaque client est une rencontre humaine ! 

Partagez avec vos amis!

Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Voir notre Politique de confidentialité.

Inscrivez-vous à l'infolettre!

Ne manquez aucune nouvelle, aucune promotion.