Réserve ta BEQ d’octobre maintenant!

Par Marilyn Préfontaine

Chocolat Harmonie

ParMarilyn Préfontaine
Chocolat-Harmonie

Avec un père confiseur et une mère chocolatière de métier, Jocelyn Bédard ne pouvait faire autrement qu’être passionné par le chocolat et les confiseries. Coup d’œil sur l’histoire du fondateur de Chocolat Harmonie à Stoneham et de sa relève.

Parions que Jocelyn devait faire des envieux dans son cercle d’amis lorsqu’il était petit, alors que ses parents cuisinaient souvent de bons desserts sucrés à la maison ! M. et Mme Bédard géraient l’entreprise familiale Bonbons Denis qu’ils avaient eux-mêmes fondée. Jocelyn y a donc naturellement travaillé dès les années 70 avec son frère et sa sœur. Aux côtés de ses parents, il a pu apprendre les rudiments du métier, tout en peaufinant ses techniques et en alimentant de plus en plus sa passion. C’est en 2000 qu’il a décidé de fonder sa propre entreprise, toute comme l’avait fait ses parents avant lui : Chocolat Harmonie.

Pourquoi ce nom ? « L’idée était d’harmoniser le chocolat au goût des gens, aux saisons et les thématiques, aux personnalisations des entreprises avec lesquelles on fait affaire », explique Charles-Antoine Guillemette, directeur des opérations et marketing chez Chocolat Harmonie. M. Bédard avançant en âge, c’est peu à peu Charles-Antoine qui prend la relève de la belle entreprise. En plus de son poste de direction aux opérations et au marketing, Charles-Antoine a également son commerce au Grand Marché de Québec. « Il s’agit d’une entreprise indépendante avec laquelle j’emprunte le nom commercial de Chocolat Harmonie », précise-t-il. N’étant pas dans la famille de Jocelyn, leurs chemins se sont croisés. « Nous avions des connaissances communes et je sortais de l’université lorsqu’il se cherchait quelqu’un pour l’aider dans l’entreprise. J’ai embarqué un bon ami à moi qui s’occupe maintenant de la production, avec qui j’aimerais peut-être un jour reprendre ça ! », raconte le jeune entrepreneur. 

La passion (oui, pour le chocolat) mais aussi pour l’entrepreneuriat relie les deux hommes. « Je suis passionné par la vente, le marketing et par la complexité de comprendre et gérer une entreprise. J’aime toucher à tout et d’avoir carte blanche sur plusieurs aspects dans l’entreprise », explique-t-il. 

« Sachant que mon produit ne se démodera pas, il ne me reste qu’à toujours chercher à amener l’entreprise plus loin et c’est assez excitant ! »

Charles-Antoine Guillemette- CHocolat Harmonie

L’entreprise fabrique du chocolat sous différentes formes en plus de tenir un bar laitier. L’un des produits favoris demeure notamment des Lunes de miel, ces fameuses confiseries d’antan! 

Une fondue au chocolat dans la BEQ de février !

Comment passer à côté d’une fondue au chocolat pour le mois de l’amour ? Avec la thématique Saint-Valentin de la Boîte entière québécoise de février, la fondue de Chocolat Harmonie allait de soi. Dans chaque boîte se retrouvait un pot de l’une des 7 saveurs de fondues : lait, noir 70 %, Caramel Fleur de sel, Dulce de Leche, Biscuit crème, Café ou Noir Framboise. 

Depuis quelques années, les chocolateries ont été nombreuses à sortir leur version de la fondue. Qu’est-ce qui distingue particulièrement celle de Chocolat Harmonie ? « Elle se réchauffe très rapidement et facilement. Il suffit de mettre le contenant au micro-ondes 2 fois pendant 30 secondes et le tour est joué ! », explique Charles-Antoine. Vous ne terminez pas le pot la même soirée ? « On remet le couvercle et l’on refait fondre au moment voulu. Elle peut être refondue à l’infini, tant qu’on ne brûle pas le chocolat ». 

Les recommandations de Charles-Antoine pour la déguster 

1. Avec les gaufres maison vendues au commerce du Grand Marché de Québec. Le duo parfait !

2. Avec des fruits.

3. Sur les crêpes le matin.

4. En trempant une toast dedans !

5. En chocolat chaud en mélangeant 1 tasse de lait chaud à 2 oz de chocolat. 

Partagez avec vos amis!

Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Inscris-toi à l'infolettre!

Ne manque aucune nouvelle, aucune promotion.