Réserve ta BEQ de juin maintenant!

Par Marilyn Préfontaine

Les Chalets Montmorency sur le Côte-de-Beaupré

ParMarilyn Préfontaine
Chalets-Montmorency

Les pionniers de l’hébergement touristique au Mont-Sainte-Anne

Rares sont les organisations qui arrivent à leurs 45 ans d’activité sous les commandes d’une seule et unique personne! John Barclay, propriétaire et fondateur des Chalets Montmorency à Saint-Ferréol-les-Neiges sur la Côte-de-Beaupré, peut se vanter de cet exploit, notamment grâce à la présence de ses deux filles dans la gestion de son entreprise depuis près de 20 ans. Voici leur fascinante histoire…

John Barclay est d’abord un passionné de montagne, de voyage et de ski. À l’époque, ses passions l’amènent en Suisse pour profiter des montagnes. Il y retrouve une ambiance, une culture, une architecture et un mode de vie qui l’inspirent et qu’il veut ramener avec lui au Canada. À son retour d’Europe, il devient moniteur de ski au Mont-Sainte-Anne et rencontre Gisèle, qui deviendra la femme de sa vie et sa complice dans son futur projet professionnel.

Un premier bâtiment touristique le 23 décembre 1976

Le jeune couple achète un terrain et y commence la construction du premier bâtiment touristique : Le Innsbruck, inspiré des chalets suisses que John avait en tête. Le 23 décembre 1976 étaient alors nés les Chalets Montmorency, jour où ils accueillirent leur premier client. Suite à l’engouement de ce premier complexe, ils construisent de nouveaux bâtiments au fil des ans. En 1988, ils poursuivent avec une piscine et un bain tourbillon intérieurs dans le bâtiment Lake Placid. Toutes les entités sont nommées en lien avec la montagne et en l’honneur de villes olympique.

Une histoire familiale fascinante et une relève assurée

À travers leurs projets professionnels, Gisèle et John Barclay ont également fondé une famille en donnant la naissance à leurs deux filles, Jessica et Mélissa Barclay. Baignant littéralement dans l’univers des Chalets, elles y ont d’ailleurs grandi jusqu’au printemps 1987. Après avoir étudié, voyagé et travaillé à l’extérieur, elles se sont jointes à l’équipe et aujourd’hui, elles gèrent toutes deux l’entreprise familiale aux côtés de John. Jessica a pris le poste de directrice générale en 2003, et Mélissa est à la barre de la direction marketing depuis 2007. Leur objectif : continuer de faire croître l’entreprise sur quatre saisons, en développant et fidélisant divers types de clientèles.

Ce qui les distingue

« Ce qui fait notre force, c’est la variété de notre offre », explique Mélissa. « Du studio à une maison de huit chambres, nos unités permettent d’accueillir des groupes de 2 à 20 personnes. » À l’époque, John avait défini sa clientèle par son réseau de contacts dans le monde du ski, soit les athlètes et les clubs qui venaient de l’extérieur, tant pour s’entrainer que pour séjourner. Depuis, lesChalets Montmorency sont toujours restés une référence pour ce type de clientèle qui visite la région. Aujourd’hui, alors que le produit a évolué et que la destination attire des visiteurs à l’année longue, les infrastructures se sont adaptées afin de rejoindre également une clientèle de cyclistes, de randonneurs et de familles à la découverte de la région.

Aujourd’hui, les Chalets Montmorency compte 46 unités et la famille Barclay a toujours la tête au développement.

45 ans, ça se fête! 

Ce sera donc une saison unique aux Chalets Montmorency cet hiver, et les visiteurs le sentiront dès leur réservation jusqu’à la fin de leur séjour! De plus, plusieurs promotions ponctuelles à saveur du 45e seront lancées cette année sur la page Facebook des Chalets Montmorency : une page à suivre pour profiter d’un séjour abordable au pied du Mont-Sainte-Anne. Les 45 ans du complexe touristique seront aussi célébrés en grand avec une bière brassée pour l’occasion, La Barclay, par la Microbrasserie des Beaux Prés.

Quoi faire sur la Côte-de-Beaupré / Charlevoix cet hiver?

  • Dévaler les 73 pistes de ski alpin couvrant 73 km sur 3 versants au Mont Saint-Anne.
  • Faire du ski de fond au centre de ski de fond Mont Sainte-Anne dans le plus grand réseau de sentiers en Amérique du Nord avec 200 km de sentiers en classique et 191 km pour le patin. 
  • Expérimenter la luge au Massif de Charlevoix le temps d’une descente de 7,5 km sur neige naturelle.
  • Faire une balade en traîneau chez Les Secrets Nordiques.
  • Oser le canyoning de glace lors d’une descente en rappel de la spectaculaire chute Jean-Larose avec Canyoning-Québec.

Avoue que ça donne envie?

Partagez avec vos amis!