Commande ta BEQ de juin maintenant!

Par Marilyn Préfontaine

Airoldi Couture – 3 coups de coeur printemps-été 2021

ParMarilyn Préfontaine
Airoldi-couture

Sans être une grande fan de mode, je m’y intéresse de plus en plus et je désire bien sûr me tourner non seulement vers les designers québécois, mais aussi vers les vêtements qui sont fabriqués au Québec. Par souci éthique, écologique, mais aussi pour la qualité de ceux-ci. Les vêtements dont on doit se départir après trois lavage, j’en ai un peu marre! J’étais donc très curieuse de découvrir la nouvelle collection printemps-été 2021 Airoldi Couture, signée Jean Airoldi.

Empreinte de légèreté et de zénitude, cette collection est inspirée par la conscience du moment présent, à savourer, peu importe où l’on se trouve. Une ode à la femme, au bien-être et à la liberté. Tiens donc, ça me parle!

Un retour aux premiers amours

Bien connu depuis plus de 30 ans dans le domaine de la mode en tant que designer, Jean Airoldi avait délaissé peu à peu la mode au cours des dernières années pour animer tour à tour des émissions de radio et de télévision en mode, beauté, rénovation et décoration. Songeant à un virement de carrière, la pandémie l’a ramené directement à ses premiers amours. C’est en développant une ligne de masques de protection entièrement fabriqués au Québec qu’il a repris goût à la couture. Fondée en plein cœur de la pandémie, il a mis sur pied sa nouvelle compagnie en quelques jours dans le but d’offrir en ligne des masques de protection recyclables et abordables. Et de fil en aiguille (jeu de mots, facile!), il en est venu à créer une toute nouvelle collection de vêtements, fabriqués au Québec.

Liberté et fluidité

La collection suit la tendance mondiale qui s’inspire des années « seventies » et du mouvement hippie qui revendiquait un corps libéré de toutes contraintes. L’influence libertine se distingue par des pièces iconiques des années ’70,  comme le pantalon à pattes larges, la combinaison ajustable ou encore le chemisier noué à la taille. Les coupes sont fluides et les matières quasi transparentes voilent et dévoilent les formes du corps. L’influence orientale se fait sentir dans deux pièces clés de la collection, le chemisier kimono et la longue tunique qui s’apparente aux costumes traditionnels. Enfin, les motifs floraux et les rayures défient les codes et s’entremêlent en toute liberté !  

Couleurs et imprimés

Les couleurs se veulent discrètes avec des fonds neutres et classiques qui mettent en valeur les imprimés. Les biais en noir et en corail font ressortir les détails des coupes orientales. Le noir et le kaki font partie des indémodables de la collection tandis que le rose et le gris s’approprient les vêtements de détente. 

Dans cette collection, Jean s’en est tenu aux essentiels, mais les agencements sont multiples à travers les pièces. Il suffit de mixer les imprimés floraux et les rayures puis de compléter avec du blanc ou du noir, et le tour est joué!  À noter que les imprimés sont uniques à la marque et signés par le designer.      

Le confort en tout élégance

Crise oblige, le confort demeure au cœur de la collection avec des matières douces et extensibles. Les ensembles kangourou-jogger ont la cote et sont offerts en rose et en gris dans les tailles allant de XS à XXL.

Les trois coups de coeur de L’Éclaireuse

Je n’ai jamais eu tendance à « suivre la mode », je la vois plutôt comme une suggestion. Parfois, je ne me reconnais pas du tout dans le courant actuel, d’autres fois, j’ajoute quelques items. Toujours est-il que je privilégie les vêtements qui vont perdurer dans le temps. J’opte pour le sobre le plus souvent tout en accordant de la place à plus d’audace à l’occasion. Je vous partage mes 3 coups de coeur de cette collection:

1. Robe grise

J’aime son côté confo et chic à la fois. Elle fait « j’ai envie d’être bien, mais de rester coquette à la fois ». J’adore la coupe et je suis convaincue qu’elle peut passer à travers plusieurs années.

2. Tunique florale

Quand je suis allée au Japon, j’ai failli rapporter un kimono (ou plutôt un yukata) dans mes valises tellement j’étais confortable dans ceux que j’avais porté. Mais je me demandais bien dans quelle occasion j’allais bien pouvoir le revêtir. Ayant eu un véritable coup de coeur pour le pays du Soleil Levant, je serais très heureuse d’ajouter un morceaux me ramenant dans cette culture inspirante. La couleur sombre, l’imprimé fleuri et la coupe serait, je suis certaine, très joli à porter avec un legging.

3. Ensemble noir 1 pièce

À mi-chemin entre le one-piece et la petite robe noir dans laquelle je suis plus à l’aise, j’aime bien cette pièce au look classique.

  

Partagez avec vos amis!

Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Voir notre Politique de confidentialité.

Inscris-toi à l'infolettre!

Ne manque aucune nouvelle, aucune promotion.