Réserve ta BEQ de juin maintenant!

Par Marilyn Préfontaine

5 nouveaux spiritueux québécois à découvrir

ParMarilyn Préfontaine
Spiritueux-quebecois-leclaireuse

On peut dire qu’on est gâtés en terme de spiritueux au Québec! Avec l’explosition des distilleries québécoises depuis les dernières années, les tablettes de la SAQ se sont remplies avec toute une gamme d’alcools d’ici originaux et de qualité. L’Éclaireuse vous propose 5 nouveaux spiritueux québécois à découvrir cet hiver!

Rhum Acolytes 

Un rhum québécois aromatisé à la racinette? Eh oui! Et cette idée est née de l’initiative de nul autre que le comédien Michel Olivier Girard en collaboration avec la distillerie montréalaise BluePearl. Est-ce que le choix de la racinette est un clin d’œil à la fameuse « Root beer » d’A&W comme le comédien joue dans les publicités de la chaîne de restauration? Selon son créateur, il s’agirait surtout d’une coïncidence… inévitable!

Parce que trinquer, célébrer et se confier, ça se fait ensemble : le rhum Acolytes vient avec un crayon, pour que nos acolytes laisse leur trace sur l’étiquette de la bouteille afin d’immortaliser nos soirées.

Pour la petite histoire de sa création, en 2019, Michel Olivier, porte-parole des Grands Frères Grandes Sœurs du Grand Montréal, participe aux Grands duels des mixologues au profit de la fondation. Sa mission : inventer un nouveau cocktail qui saura épater le jury !

Accompagné du barman Jonathan Larouche, il passe plusieurs soirées au 132 Bar Vintage à tester des recettes. Au fil de leurs recherches, ils découvrent que le rhum et la racinette font un formidable mariage de saveurs. Le jury du concours le confirme : le cocktail de Michel Olivier est désigné grand gagnant du duel.

Le mixologue en herbe a la piqûre. Générateur de projets et amateur de gin, il pense d’abord à la création d’un nouveau gin, mais la parfaite combinaison du rhum et de la racinette lui trotte dans la tête. De concert avec l’équipe de la distillerie Blue Pearl et avec Jean-Max Giguère, propriétaire du 132 Bar Vintage, en juillet 2021, il met la touche finale à la recette de son nouveau rhum.

C’est à l’agence Rethink que Michel Olivier confie le mandat de « nommer » son rhum. Un spiritueux imaginé, élaboré et fabriqué avec l’aide de nombreux collaborateurs… de précieux acolytes.

SAP56 – whisky Québécois aromatisé à l’érable

Un whisky québécois aromatisé à l’érable? Ce spiritueux produit au Québec a été consacré à deux reprises Meilleur whisky aromatisé du Canada en 2021 à des compétitions de haut niveau à l’international (World Whisky Awards – Angleterre & New York International Spirits Competition – États-Unis). SAP56 est né d’un mariage entre un whisky canadien vieilli en barrique de chêne flambée et de sirop d’érable du Québec, découlant d’un processus de récolte et de transformation de l’eau d’érable sur une période de 56 jours. 

Contenant 50% moins de sucre que les liqueurs traditionnelles, le produit se classe dans la catégorie des liqueurs haut de gamme et séduit autant les connaisseurs de whisky que amateurs de spiritueux à la recherche de nouveauté!

La création de SAP56 date de 2019 et résulte d’une forte ambition à faire rayonner le Québec sur la scène internationale dans l’industrie des spiritueux! SAP56 est né d’une harmonieuse alchimie de sirop d’érable de catégorie A, de transformation de l’eau d’érable (SAP) et d’un whisky canadien vieilli 5 ans d’âge vieilli en barrique de chêne flambée.

SAP56 est élaboré, assemblé et vieillis à Cowansville en Montérégie.

Romeo’s gin V aromatisé à la lime, melon miel et raisin vert

Lancé le 18 novembre dernier, le tout nouveau Romeo’s gin V aromatisé à la lime, melon miel et raisin vert propose une expérience gustative créée en association avec l’artiste numérique montréalais Frédéric Duquette, alias FVCKRENDER. Pour vivre l’expérience de réalité augmentée immersive, il faut scanner la bouteille avec notre téléphone.

Côté saveurs, le nouveau gin offre une trame botanique classique, avec des parfums originaux et envoûtants de melon miel, de raisin vert et une touche de lime vivifiante.

Charlevoyou Gin de Petit-Lait

Le duo que forme la relève de la Famille Migneron, Alexandre et Madeleine Dufour a lancé cet automne, son deuxième spiritueux artisanal issu de la distillation du petit-lait de leur fromagerie. Après un eau-de-vie de la gamme Charlevoyou, c’est maintenant un gin agricole qui est produit.

Crédit photo : Alex Nolet

Plutôt que l’orge, le blé ou encore le maïs, matières premières dont l’utilisation est répandue en distillation, Madeleine, 27 ans, a plutôt eu envie de faire honneur au petit-lait de leur fromagerie : une matière 100% québécoise, souvent considérée comme simple déchet de production, mais disponible en quantité et à moindre coût sur la ferme familiale. Cette substance, connue sous le nom de lactosérum, est récoltée en continu lors de la fabrication des réputés fromages fins de l’entreprise. 

En distillant minutieusement et patiemment la matière avant d’y faire infuser un heureux amalgame de botaniques environnantes poussant dans nos forêts, Madeleine et Alexandre ont réussi à créer un produit conçu pour être consommé dans le plaisir et la simplicité. Avec sa base lactée et ses notes de poivre des dunes et de carvi, ce gin est à déguster à l’extérieur comme à l’intérieur, en hiver ou en été.

Migneron est la première et la seule fromagerie canadienne à distiller le petit-lait, une méthode artisanale qui sort certainement de l’ordinaire, mais qui démontre l’attachement à la terre et le souhait de récupérer plutôt que de jeter. Pour fabriquer ses alcools fins à base de petit-lait, la Famille Migneron récolte cette matière première de la fromagerie, qui agit à titre de base sucrée, nécessaire à la fermentation et la distillation. Une technique audacieuse, digne de la passion et de la créativité de Madeleine et Alexandre, sans oublier l’aspect écologique (et zéro-déchet!) du procédé qui favorise une économie circulaire. 

Saronia 

Après leur gamme de 3 gins (Bleu, Rouge, Noir) et la Gingria qui a connu beaucoup de succès, la Distillerie Stadaconné du quartier Limoilou à Québec propose un nouveau produit : la Saronia.

“S” pour Stadaconé et “Aronia” pour mettre en avant cette petite baie peu connue, mais rustique du Québec et cueillie à la main sur l’Île d’Orléans. Élaborée à partir d’un distillat de bleuets québécois, cette création est aromatisée avec de l’aronia ainsi qu’un mélange de fraises et d’eau de rose.

Bonnes dégustations!

Partagez avec vos amis!